#29 jours de gratitude – Jour 27 et 28…

Coucou tout le monde.

J’espère que vous m’excuserez pour ce manque d’assiduité, surtout pour les derniers jours, mais hier j’ai été une vraie larve à cause de ma migraine. J’ai dormi quasiment toute la journée du samedi et le soir je me suis couchée à 21h30. Bien évidemment à 3h30 du mat je n’avais plus sommeil. Passons…

Quant au dimanche, repas de famille qui s’est étendu, puis une fois rentrée j’ai enfin fait la pâte à pancake qui attendaient impatiemment dans le frigo.

Je me décide enfin à ouvrir mon pc pour rattraper les 2 thèmes de ce week-end. 

C’est parti…

27/ Mon passé: Heureux ou douloureux, en quoi mon passé à contribué à mon bonheur aujourd’hui?

Je ne vais pas dire que mon passé ai été malheureux. J’ai eu une enfance plutôt heureuse, c’est l’adolescence qui a été plus compliqué. Mais pour qui l’adolescence a été géniale et sans anicroche. 

J’ai eu des hauts et des bas, j’ai tout fait pour emmerder mes parents, je suis même partie de chez moi pendant 1 mois, j’ai eu un ex toxic et je me suis sortie de tout ça, non sans mal, et non sans cicatrices.

Tout ça m’a forgé le caractère. Ce passé a fait ce que je suis aujourd’hui et je ne changerai tout ça pour rien au monde. Je pense que chaque chose arrive pour une bonne raison. Si je ne mettais pas remise avec mon ex, je n’aurai jamais su qu’il n’était clairement pas fait pour moi. Je n’aurai jamais trouvé la vraie sérénité et ma sœur ne m’aurait jamais proposé d’aller sur ce fameux site de rencontre où l’on met des jeunes gens dans un panier. Et donc je n’aurai jamais rencontré mon mari.

Pour moi le passé sert à ça, à apprendre de ces erreurs et faire ce que nous sommes dans un avenir pas si lointain.

28/ Les épreuves: Pourquoi sont-elles nécessaires? Quelles bonnes leçons en ai-je tiré?

Ce n’est pas fait exprès mais de fil en aiguille, j’écris les réponses de ces 2 thèmes qui je trouve s’associent parfaitement. Le passé n’est certes pas fait que d’épreuves, mais ce sont celles-ci qui nous font grandir et évoluer. En tout cas pour moi ça a été le cas. 

Quelles leçons en ai-je tiré… J’ai beau être en couple et mariée, je ne suis pas que ça, je reste moi et j’ai tendance à l’oublier. Je travaille dessus chaque jour pour être une bonne épouse mais également une bonne femme. Et par la suite j’aimerai devenir une bonne mère. De préférence sans me perdre.

Ne jamais rester dans un travail qui me fait perdre la tête au point de me déclencher des migraines psychosomatique pour ne pas y aller. Je veux désormais être bien et heureuse sur mon lieu de travail. Je ne veux pas que ça soit juste un lieu où je viens pour gagner de l’argent. Non je veux que mon travail me rendre épanouie. C’est le cas aujourd’hui.

Je ne veux plus jamais faire la gueule à ma mère au point de la snober. Ca la fait trop souffrir et moi aussi.

Voilà tout ça, tout ça. Pour dire que le passé et les épreuves font tout ce que je suis aujourd’hui. J’en suis fière parce que j’ai évolué et j’ai grandis et c’est le plus important à mes yeux. 

Je finis la dessus. Je vous souhaite une bonne nuit ou une bonne journée, selon quand vous lirez cet article. 

Demain c’est le dernier jour. J’ai du mal à croire que j’ai tenu le coup tout ce temps. Certes pas souvent à l’heure mais au moins je suis arrivée jusqu’au bout.

Alors à demain et le dernier thème sera Mon corps.

Que la force soit avec vous…

Danae

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>