Je lis donc je vis – « Le Diable s’habille en Prada »

Coucou tout le monde

Les livres sont mon pays des merveilles a moi. Quand j’ouvre un livre, je suis comme Alice qui tombe dans le terrier du lapin blanc. Je ne sais pas ou je vais mais j’y vais et je me prépare a passer un bon moment (ou pas parfois, mais je me trompe rarement).

J’adore lire, et quand je vais faire mes courses je suis obligée de passer dans le fameux rayon maudit des livres. Ou j’y passe généralement beaucoup de temps. Et je repars parfois avec un ou deux livres (au grand malheur de mon porte monnaie et de ma bibliothèque surchargée).

Aujourd’hui je vais vous parler du livre « Le Diable s’habille en Prada » de Lauren Weisberger. Son premier roman qui a connu un succès mondial et adapté au cinéma en 2006 avec pour actrice principale, Anne Hathaway dans le rôle d’Andy Sach.

Quand j’ai acheté ce livre j’étais jeune (bien que je le sois toujours aujourd’hui). Nous allons dire plus jeune que maintenant.

J’étais dans une période de ma vie un peu bizarre. Je sortais d’une rupture, j’étais partie durant 1 mois, en Normandie, en tant qu’animatrice pour accompagné un groupe de personnes handicapés en vacance adaptée et je dépensais le peu d’argent durement gagné dans des livres, beaucoup de livres. Et je lisais pour combler un vide (on prends moins de kilos qu’en mangeant).

Et c’est dans cette fameuse période que je me suis mise a lire, et que je suis tombée sur ce fameux livre.

Bon trêve de bavardage, je vais arrêter de parler de moi et commencer a parler du livre.

  •  Auteur: Lauren Weisberger
  • Éditeur: Pocket
  • Date de sortie: 6 Octobre 2003
  • Nombres de pages: 507 pages
  • Facilité (1* = difficile, 5* = facile):  

 

  • 4ème de couverture:

« Andréa n’en revient pas: même avec ses fringues dépareillées, elle l’a décroché, ce job de rêve. La jeune femme de vingt-trois ans va enfin intégrer la rédaction de Runway, prestigieux magazine de mode new-yorkais! Et devenir l’assistante personnelle de la rédactrice en chef, la papesse du bon goût, la dénommée Miranda Priestly. Un chance inouï pour Andrea: des milliers d’autres filles se damneraient pour être à sa place!

Mais derrière les strass et les paillettes de cette usine à rêves se cache un enfer peuplé de talons aiguilles et de langues de vipère. Leurs raisons de vivre? Répondre à TOUTES les angoisses existentielles de la déesse Miranda. Justement, cette dernière vient de trouver une nouvelle victime de la mode: « An-dre-ââ… » »

  • Mon avis:

Une tornade de glamour et de marque hors de prix que toutes les filles rêverai d’avoir dans leur penderie. Beaucoup d’humour, un style d’écriture léger et abordable. Un livre rafraîchissant, un tantinet stressant car tu as juste envie de tuer la fameuse patronne d’Andrea. J’ai apprécié lire ce livre, il me donnait des envies de voyager a New-York, de me balader dans ces rues. Lauren Weisberger est un excellent écrivain, qui a certes écrit peu de livres mais qui arrive a nous donner des envie d’acheter un billet d’avion, direction la grosse pomme.

 

  • Conclusion:

Lauren Weisberger est un bon écrivain, ces livres sont rafraîchissant. J’ai lu quasiment tous ces romans sauf les derniers. Il faudrait peut être que je m’y mette. A voir pour 2017.

  • Notation Lecture:

Que la force soit avec vous…

Danae

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>