A cœur vaillant, rien d’impossible…

Coucou tout le monde

Depuis le début de l’année, je remets un peu ma vie et ma façon d’être en question. J’en parle pas dans mes rétrospective. Pourquoi je ne vois pas plus ma famille alors qu’elles habitent si près ? Pourquoi j’ai parfois la flemme d’aller voir mes amis ? Pourquoi je ne prends pas le temps de faire les choses une par une ? Pourquoi suis-je aussi impatiente ? Pourquoi suis-je si obsédée ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Si je vais mieux dans ma tête j’ai encore parfois quelques faiblesses. Je ne suis pas folle, je suis juste très exigeante avec moi-même. Je dirai même que parfois je suis intransigeante. Quand j’ai enfin prit la décision d’aller voir une psychologue, j’y suis allée avec la ferme intention de plier ça en quelques mois. Pour moi ce soucis, même si il était omniprésent dans ma vie, n’était pas un super méga gros truc à gérer et que la psychologue arriverait à se dépatouiller avec tout ça – vite. Que nenni… Je ne pensais pas que me rendre à ces séances et m’asseoir sur ce canapé remplis de coussins, a raconté ce qui n’allait pas pendant 1h, me prendrait autant de temps, autant d’argent et avant toutes choses autant d’énergie.

En finalité, j’ai réussi à m’en sortir dans un laps de temps plus long que je le souhaitais au départ, mais je me suis sortie de cette spirale infernale, c’est tout ce qui compte.

Depuis février certaines choses ont changé. Ce projet qui me tenait tant à cœur n’est plus en démo. Je me suis promise de ne pas y réfléchir, de ne pas me prendre la tête  avec tout ça. Il parait que c’est quand on y pense trop que ça n’arrive pas {d’après ce qui se dit}. J’ai toujours été d’accord avec ce concept. Combien de fois j’ai entendu ces histoires, qui racontent ces « miracles ». Ça ne s’explique pas, je ne comprends pas mais c’est quand même comme ça {et débrouille toi avec ça ma grande}.

Je suis obsessionnelle {si vous ne le saviez pas lisez l’en-tête de mon blog, même si c’est écrit super petit}  ce n’est pas une nouveauté. Donc quoi de mieux que de « noyer » un projet par un autre projet, ce n’était pas le but de la manœuvre loin de là. Ça s’est fait comme ça en réfléchissant clairement au mieux pour nous et notre budget, à court et long terme. Il s’est avéré que ce fameux gros projet prendrait plus de place dans notre vie.

J’ai peur de devenir complètement obsédé par le 1er projet et que ça nous mettes des bâtons dans les roues. J’ai peur de tout simplement rechuter, j’ai peur de mettre à la poubelle tous le travail effectué pendant ces mois qui m’ont semblé interminable. J’ai peur d’être à nouveau en colère contre moi ou contre la terre entière et de me renfermer à nouveau.

Je me sens rassurée que ce gros projet de construction prenne autant de place. Entre les différents rendez-vous avec le constructeur pour bien connaitre tous les détails, toutes les informations nécessaire pour faire notre choix, la seule et unique visite de terrain, notre choix avec la réservation qui va avec et notre rendez-vous de gestion avec pour finalité notre « bon pour implantation » est très complexe et très prenant. Puis encore après, le fameux permis de construire et la signature chez le notaire pour enfin partir sur la construction. Un projet qui va prendre énormément de temps et de place dans mon esprit. Au moins il n’ira pas vagabonder vers des terres hostiles.

Je veux vivre ces deux aventures pleinement sans me laisser submerger et déprimer. J’ai donc fais le choix, en mon âme et conscience, de me concentrer plus sur l’un de ces projets. Ça ne me fend pas le cœur car ce sont deux projets importants pour Mr Geek et moi-même et qui aboutiront à un moment donné. Même si l’un est plus prévisible que l’autre.

Comme je dis très souvent en ce moment, d’ailleurs je pourrai considérer cette phrase comme un mantra, une ligne conductrice vers la sérénité et le bien-être – Advienne que pourra…

Je vous souhaite un bon week end. Aujourd’hui sera, je l’espère, une journée de repos. Je suis épuisée, je n’arrive pas à me remettre de ce décalage horaire et de ces réveils plusieurs fois par nuits. Je tiens le coup tant que je peux car je cours après le temps et qu’il m’en faut le plus possible pour être satisfaite et bien. Donc repos. Quant à Dimanche il sera un peu plus rythmé car nous prévoyons, une petite rando. Nous allons profiter de ce soleil qui pointe le bout de son nez pour notre plus grand plaisir et puis marcher c’est tellement bon.

Que la force soit avec vous…

Danae

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “A cœur vaillant, rien d’impossible…

  1. J’espère que tout se concrétisera pour toi comme tu le souhaite même si parfois le temps semble long… En tout cas profite de cette période de construction qui va bien bien t’occuper !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>