Après le congé maternité, qu’est ce que je fais ?

Coucou les padawans

J’espère dans un premier temps que vous allez bien?

Bon depuis que minigeek est née il y a eu pas mal de bouleversements dans notre vie.

On ne s’y attend pas mais une tornade arrive amenant ces joies et oui ces larmes. La maternité, faut arrêter de se leurrer, n’est jamais toute rose. Mais ça, on se garde bien de nous le dire et de nous prévenir de faire une bonne préparation physique et psychologique avant.

Après je vous avouerai, je n’ai pas à me plaindre, j’ai une petite fille géniale. A ces 1 mois elle a fait ces nuits (certes décalée) mais elle dormait plus de 5h d’affiler, ce qui est inespéré quand nous sommes jeune parents.

Bref arrivé à un moment, il faut bien penser au mode de garde. Parce que le congé maternité n’est pas infini. La fin approche très vite et il faut donc réfléchir plus que sérieusement à ce que l’on souhaite vraiment pour son enfant par la suite.

C’est la question que l’on se pose tous à un moment. Comment allons-nous faire garder nos enfants? Par qui? Structure ou assistante maternelle? Grands parents ? …

Bien évidemment, je n’ai pas dérogé à cette règle, je me suis posée cette question et torturée l’esprit comme il faut. Travaillant un peu dans le métier je savais ce que je voulais et ce que je ne voulais pas.

C’est un peu la même ligne directrice que le « avant j’avais des principes. Mais ça c’était clairement avant… »

Je voyais bien ma fille dans une structure d’accueil type crèche. Oui j’aime ce côté collectivité, apprendre à vivre avec les autres, participer à des activités, chanter, jouer seule ou avec d’autres enfants, découvrir un nouveau lieu, de nouvelles têtes, ce système me plait bien. Par contre, je voulais une petite structure. Même si je sais pertinemment que les professionnelles ne sont jamais assez nombreuses, elles ont malgré tout le temps de faire un peu d’individualité et que ma fille ne se retrouve pas dans une usine à bébé.

Je voulais ça.

.

.

.

Ou plutôt j’espérais ça.

Mais ça, c’était avant de savoir que dans la ville dans où nous avions emménagé, il n’existait qu’une petite crèche familiale {ce qui n’est pas mal déjà} et pas de crèche collective.

Qu’est-ce qu’une crèche familiale?

C’est une structure communale, dans laquelle les enfants n’y passent qu’une ou deux matinées/après-midi par semaine. Le reste du temps ils vont chez une assistante maternelle agréée recruté par la mairie.

J’ai donc fait mon inscription pour avoir une place au mois de mars 2017 alors que j’étais enceinte de 3 mois. Chaques villes fonctionne différemment, il faut donc bien se renseigner pour ne pas louper le moment de l’inscription.

Une fois l’inscription faites, il fallait attendre la commission d’attribution qui se déroulait en Mars 2018 {Oui un an pour savoir si nous avons le droit à une place}, pour une rentrée en Septembre 2018. Mais pendant ce temps il fallait que je termine ma grossesse, que j’accouche et que nous prenions une décision sur  le moyen de garde en attendant cette fameuse rentrée.

Assistante maternelle. Congé parental ou non?

Je devais reprendre le travail en janvier mais trouver une assistante maternelle relève du parcours du combattant vu que les rentrées se font généralement en septembre.

Financièrement parlant, est-ce que nous arriverons à tenir avec plus qu’un salaire complet et une aide de la Caisse d’allocations familiale. Le site est relativement bien fait et il ne faut pas hésiter à faire des simulations. Vous pouvez également prendre rdv avec eux, ce qui est nécessaire car on a le droit à des aides mais il faut le savoir. Ne surtout pas hésiter.

Est-ce que je serai capable de rester seule avec ma fille pendant des mois? Cette question était très importante car c’est un isolement total. On décide de prendre un congé mais la vie ne s’arrête pas et les autres continuent de travailler.

Une fois que j’avais répondu à toutes ces questions, je pouvais enfin prendre ma décision.

C’est parti pour l’aventure du congé parental…

J’espère que cet article vous a plu? Je ne suis pas une experte en droit paperasse et autres joyeusetés mais on fait vite le tour. D’ailleurs j’ai également eu la place en crèche familiale, ce qui en soit était clairement inespéré. Nous sommes très content et ma fille fera sa rentrée en septembre 2018.

Je vous souhaite une agréable journée. Profitez des journées qui se rallongent pour savourer ces rayons de soleil qui font du bien au moral.

Que la force soit avec vous…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>