Cendrillon

Encore un Disney adapté au cinéma.

C’est un peu la mode du moment. Après La Belle et la Bête, Maléfique ou encore Alice au pays des merveilles, il s’attaque à un autre classic, celui de notre princesse à la pantoufle de verre, Cendrillon (c’est écrit dans le titre, aucun suspens). Je suis allée le voir jeudi avec une amie qui est aussi fan de Disney que moi. Alors c’était en quelques sortes obligé d’y aller ensemble. Qui plus est, nos hommes respectif n’étaient pas très motivé et déjà à une soirée pour leur boulot.

Donc sortie entre filles.

Réalisateur: Kenneth Branagh

Durée du film: 1h44

Acteurs principaux:

  • Cendrillon: Lily James.
  • Lady Tremaine (La marâtre): Cate Blanchett.
  • Le Prince: Richard Madden.
  • Le Grand Duc: Stellan Skarsgard.
  • Anastasie: Holliday Grainger.
  • Javotte: Sophie McShera.
  • Le Roi: Derek Jacobi.
  • La marraine la bonne fée: Helena Bonham Carter

Acteurs secondaires:

  • Le Capitaine: Nonso Anozie.
  • Père d’Ella: Ben Chaplin.
  • Mère d’Ella: Haylay Atwell.

Synopsis:

« Le père d’Ella, un marchand, s’est remarié après la mort tragique de la mère de la jeune fille. Pour l’amour de son père, Ella accueille à bras ouverts sa nouvelle belle-mère et les filles de celle-ci, Anastasie et Javotte. Mais lorsque le père d’Ella meurt à son tour, la jeune fille se retrouve à la merci de sa nouvelle famille, jalouse et cruelle. Les trois méchantes femmes font d’elle leur servante, et la surnomment avec mépris Cendrillon parce qu’elle est toujours couverte de cendres. Pourtant, malgré la cruauté dont elle est victime, Ella est déterminée à respecter la promesse faite à sa mère avant de mourir : elle sera courageuse et bienveillante. Elle ne se laissera aller ni au désespoir, ni au mépris envers ceux qui la maltraitent. Un jour, Ella rencontre un beau jeune homme dans la forêt. Ignorant qu’il s’agit d’un prince, elle le croit apprenti au palais. Ella a le sentiment d’avoir trouvé l’âme soeur. Une lueur d’espoir brûle dans son coeur, car toutes les jeunes filles du pays ont été invitées à assister à un bal au palais. Espérant y rencontrer à nouveau le charmant Kit, Ella attend avec impatience de se rendre à la fête. Hélas, sa belle-mère lui défend d’y assister et réduit sa robe en pièces… Pendant ce temps, le Grand Duc complote avec la méchante belle-mère pour empêcher le Prince de retrouver celle qu’il aime… Heureusement, comme dans tout bon conte de fées, la chance finira par sourire à Ella : une vieille mendiante fait son apparition, et à l’aide d’une citrouille et de quelques souris, elle va changer le destin de la jeune fille… »

Mon avis:

Commençons par les personnages.

Et comment ne pas débuter par Cendrillon. Lily James est une jeune femme, fluette et mignonne. Je l’ai trouvé assez rafraîchissante dans ce rôle. Et c’est vraiment comme ca que je m’imaginais Cendrillon, pleine de vie et d’espoir malgré sa marâtre qui veut a tout prix la faire payé. Elle joue très bien et arrive a faire passer tellement de choses dans un regard ou un sourire. Et on ne peut pas s’empêcher de sourire a notre tour. J’ai souris tout le long du film grâce à elle.

Cate Blanchett en marâtre. Juste waouuuuu. Il y a des actrices comme ca, qui sont époustouflantes. La dernière qui m’avait fait cet effet, c’était Meryl Streep dans Into the Woods. Passons, Cate Blanchett a une classe incroyable et elle est cruelle juste ce qu’il faut quand il faut surtout quand il s’agit de traiter Cendrillon comme une moins que rien. Mais avec subtilité. Elle a une sacré prestance et interprète ce rôle a la perfection.

Le prince en collant c’est juste assez bizarre, même si je sais que c’est effectivement l’accoutrement de l’époque. Je crois que ce qui m’a fait le plus tiqué, c’est de voir Richard Madden alias Robb (Game of Thrones) dans le rôle d’un prince charmant. Bien habillé, bien coiffé contrairement a Game of Thrones où celui-ci est en mode moyen âge, avec peau de bête et tout crado. J’aime beaucoup cette contradiction. Ce même acteur qui s’est aventuré à jouer des rôles qui sont totalement à l’opposés l’un de l’autre. Ça montre que c’est un bon acteur. Et comme Cendrillon ce prince m’a fait rêver. Et je trouve la connexion entre les deux personnages juste magnifique. Ils font tellement passer de choses, sans parler.

Helena Bonham Carter. J’adore cette actrice, que nous avons l’habitude de voir dans les film de son cher et tendre mari, Tim Burton. Elle a toujours des rôles particuliers, Bellatrix Lestranges dans les Harry Potter, le Dr Julia Hoffman dans Dark Shadow ou encore Mme Lovett dans Sweeny Todd. Elle joue des rôles complètement barré qui lui sied si bien. Du coup, quand on la voit en tant que marraine la bonne fée, on souris tellement elle est belle dans sa robe immense. Et ce que j’aime le plus, c’est que la plupart des fées sont tellement sérieuse et coincé, qu’Helena Bonham Carter y apporte une petite touche d’humour et son grain de folie, je trouve que ca donne un plus à ce rôle qui aurai pu être encore une fois trop sérieux. En plus je trouve qu’elle ressemble a la fée de Peau d’Âne du film de Jacques Demy.

Après les personnages, je vais parler maintenant des décors et des costumes.

Ils ont fait un excellent boulot. Les décors et les costumes m’ont tout simplement émerveillés. Tout au long du film j’ai souris grâce a ces décors, la maison d’Ella, le jardin secret du prince, la citrouille qui se transforme en carrosse. C’est juste génial, bien fait, coloré et gai à souhait. Ça donne envie d’être à la place de ces personnages.

Et les costumes… Mit a part les robes de bals des deux horribles demie soeur de Cendrillon, les autres sont sublimes. Et je ne parle pas de la robe de bal de Cendrillon. Je crois qu’il n’y a pas de mots pour décrire ce que je peux ressentir fasse à cette robe. Une vraie robe de princesse.

J’ai toujours peur des adaptions que peu faire Disney. Je suis tellement attachée au dessin animé ou au conte, que les adaptations en films me font parfois crisser des dents.Et avec Cendrillon, j’ai été très étonnée. Déjà la bande annonce annonçait quelques choses de pas mal. Et je n’ai pas été déçue du film. Je le trouve fidèle au dessin animé et ca m’a vraiment fait plaisir. Ils ont fait l’effort d’inclure quelques court morceaux du dessin animé, en l’occurrence, la chanson que Javotte chante au piano. La bande son classique est magnifique et rajoute au côté féerique du film.

La danse de Cendrillon et du Prince donne envie de savoir danser. Et j’avoue, que l’idée d’apprendre cette danse pour notre ouverture de bal, m’a traversé l’esprit. Mais je pense que ca sera impossible à réaliser.

Pour clôturer cet article, je suis contente de cette adaptation, qui est a mon humble avis, se trouve être réussie et fidèle. J’ai souris en regardant ce film, j’ai rêvé en regardant ce film. J’ai tout simplement été émerveillée.

Et vous qu’avez vous pensé de ce film ?

Bonne journée a tous et à toutes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>