Salé ou Sucré…

« Exodus: Gods and Kings »

Jeudi dernier, je suis allée au cinéma avec les parents pour voir Exodus: Gods and kings qui est sorti en salle le 24 décembre 2014.

Quand je disais autour de moi que ce film m’intéressait et que j’aimerai aller le voir, on me le déconseillait.

Mais comme en plus d’être chiante, je suis têtue, je suis allée le voir. Pour au moins me faire ma propre opinion sur ce film.

Dans un 1er temps, le seul film (d’animation en l’occurrence) qui parle de Moise et Ramsès et tout simplement de leur histoire, de la naissance des dix commandements est « Le Prince d’Égypte », qui soit dit en passant est excellent.

Mes parents par exemple avant vu « Les dix commandements » avec Charlton Heston. Et avaient donc idée assez précise sur ce que cette histoire pouvait donner en film.


Bon parlons du film.

Réalisateur: Ridley Scott (connu aussi pour son célèbre film « Gladiator »).

Date de sortie: 24 décembre 2014

Durée du film: 2h31

Acteurs principaux:

  • Christian Bale: Moïse. {Batman Begins, the Dark Knight, the Dark Knight Rises}.
  • Joël Edgerton : Ramsès. {Gatsby le magnifique, Le Roi Arthur.}

Synopsis:

« Dans l’Egypte antique, deux princes, Ramsès et Moïse, sont élevés comme des frères. Tandis que Ramsès devient pharaon d’Egypte, Moïse apprend son appartenance au peuple hébreu, réduit en esclavage depuis plusieurs siècles.

Lorsque Dieu demande à Moïse de libérer son peuple, l’exode hors d’Egypte commence. (Wikipédia) »

Mon avis:

J’ai bien fais de m’écouter et d’aller le voir. Quoique ça ne soit pas le film de l’année (et elle vient juste de commencer), ce film nous en met pleins la vue par ces magnifiques décors, ces somptueux palais et sur la puissance égyptienne a l’époque des pharaons.

L’histoire des deux frères (Moise et Ramsès) n’est pas évoquée dès le début mais on sent toute la tension qui pèse sur leur personnage dès le début du film.

Tout comme la « rivalité », qui est d’ailleurs bien accentué par leurs armures dans le 1er combat. Pourquoi ce choix? Pourquoi mettre Moise en noir et Ramsès en blanc.  C’est une vision assez particulière. Surtout qu’au début de film il n’y a pas de gentils, ni de méchants.

Bon nous dirons simplement, que c’est pour le côté esthétique.

Parlons Dieu. Dans le film d’animation, le dieu des hébreux est représenté par un arbre lumineux.

Dans Exodus, c’est un enfant qui prend la place de messager. D’ailleurs l’interprétation est plutôt pas mal. L’enfant qui tient ce rôle est assez impressionnant (quand on sait qu’il donne la réplique à Christian Bale, bravo), il fait ressortir beaucoup de choses, tantôt on l’apprécie, tantôt non. Tantôt tout mignon et tantôt cruel. Mais ça tient la route.

Nous avons quand même droit au passage de l’arbre divin lumineux qui tient le choc malgré la tempête.

Ensuite toute la partie plaies d’Égypte est relativement bien réalisée. Bien qu’ayant eu du mal à apprécier les nombreux gros plans (surtout sur les sauterelles), je trouve que tous ce goupille à la perfection.

Dans le film d’animation, nous avons le droit à quelques plaies par ci, par là.

Dans ce film nous les avons toutes. Et je trouve qu’elles sont assez bien expliquées.

On comprend comment les eaux du Nil deviennent de sang (1), et tout ce qui en découle après. Les grenouilles (2), les moustiques (3), les mouches (4), la mort des troupeaux (5), les furoncles (6), la grêle (7), les sauterelles (8), les ténèbres(9) et la mort des 1ers nés (10).

Le compte est bon.

Par contre, je n’ai pas senti Moïse très acteur de tout ça et je trouve ça dommage.

Bon dernier point, avant de vous laisser. Ce moment où la mer rouge  se sépare en deux pour laisser passer tous les esclaves, qui sont désormais « libre » (presque parce que Ramsès leur colle au train), m’a un peu déçue, je le reconnais. Là il est juste question de la mer qui se retire pour les laisser atteindre l’autre côté de la rive. Mais je m’attendais vraiment à quelques choses de plus grandiose. Comme dans le film d’animation (encore avec ce film, mais elle nous embête), ou dans ce passage la mer est séparé en deux, on sent la pression qui pèse sur leur épaules de par le cadre; c’est sombre, étriqué  et tu aperçois même un requin qui nage tranquillement. Moi je trouve ça trop fort.

Par contre je ne peux pas niée que le moment ou la mer retrouve ces droits, et prend la forme d’un gigantesque tsunami pour se refermer, est juste magnifique et très impressionnant.

Conclusion:

Pour clore ce sujet, c’est un bon film. Après je ne suis pas hyper calée en cinéma, ce sont juste mes ressenties.

Je connais des gens qui sont sortis de la salle car le film ne répondait pas à leurs exigences ou bien qu’ils avaient encore trop en tête le film « les dix commandements ».

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.

Notation:


J’espère que cet article vous auras plu et qu’il vous donnera envie de visionner ce petit film bien sympathique. N’hésitez pas à me laisser des commentaires pour me dire ce que vous en avez pensé.

Sur ceux je vous souhaite une très bonne soirée.

Que la force soit avec vous…

Danae

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>