Je comprends mieux pourquoi je n’aime pas cuisiner…

J’écris à chaud, mais je suis totalement découragée. Dans mon précédent article cuisine, je parlais du Carrot Cake qui avait été un franc succès au prêt de ma famille et de ma belle-famille. C’est normal c’était du sucré…

Je dois être vraiment maudite côté salé car il y a toujours quelques qui cloche.

Il y a quelques jours j’ai été prise d’une soudaine envie de faire un peu à manger. C’est l’automne et c’est vrai que j’affectionne particulièrement cette saison. Ces couleurs, ce froid, la pluie, les tasses de thé blotti sous un plaid, j’adore. C’est également la saison des citrouilles et toutes autres courges en délire. Eh bah aujourd’hui c’est moi qui en suis une, de courges…

Comme je n’aime pas ça, je me suis dit que j’allais commencer par du basic. La fameuse purée. Il est vrai qu’une bonne purée faites avec amour et écrasée à la main est bien meilleure qu’une purée mousline. J’ai donc acheté un potimarron et en début d’après-midi je me suis lancée.

  • Franchement je me demande pourquoi je n’ai pas commencé par une purée de pomme de terre toute simple. Pourquoi j’ai encore une fois voulu mon compliqué la vie en prenant un légume de saison. La peau du potimarron est une calamité à enlever. Système D, Google est mon ami, on me conseille de le couper en deux, de l’évider et de le mettre au four. D’accord je fais ça et effectivement la peau est bien plus facile à éplucher. 1ere étape plus ou moins réussite car en soit je ne sais même pas si le potimarron est bien cuit ou non.

 

  • Ne pas avoir le bon matériel de cuisine. Ayant dans l’intention de faire une purée, j’achète un presse purée manuel. Un peu dans ce genre la (Cf photo en dessous du paragraphe). Impossible de l’écraser. Je prends donc mon blinder à smoothie offert il y a déjà 4 ans et met mes petits morceaux dedans. Pourquoi rien ne vas comme je veux. En gros le blinder, ne blind pas et moi je me retrouve encore avec des morceaux. Bon au grand maux, les grands remèdes, je ressors le fameux presse purée et louche par louche je me défonce le poignet à écraser les morceaux.

ecrase-puree-inox-1-43-240

  • Résultat final, il y a encore des morceaux dans cette purée de m%#à$ et j’ai perdu mon temps, ma motivation et également un peu l’espoir que mon enfant {que je n’ai pas} mange des vraies bonnes purée un jour…

Bonne journée à vous. Excusez-moi pour cet article a chaud mais démoralisée {à cause d’une purée et alors}.

Que la force soit avec vous {car moi elle m’a abandonné}

Danae

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Je comprends mieux pourquoi je n’aime pas cuisiner…

  1. Aïe aïe aïe, ne t’inquiète pas quand ça veut pas, ça veut pas !!
    J’ai eu la même mésaventure que toi avec un potimarron aussi. Je voulais en faire une tarte et je me suis coupée 15 fois en tentant de l’éplucher (je n’ai pas chercher l’astuce de la cuisson au four…) et ensuite le goût n’était pas du tout celui dont je me rappelait et il ma bien dégouté aussi… Mais quand tu le sentira mieux repart sur les bonnes base avec des pommes de terre que tu cuit longtemps comme ça tu ne te détruira pas les poignets avec ton presse purée 🙂 Courage !

    • Danaë aux pays des merveilles

      Mr Geek m’a dit la même chose, que j’avais été trop ambitieuse, que j’aurai du commencer par la pomme de terre. Je testerai ca la prochaines fois quand j’aurai mit cet échec au placard.
      Merci de me soutenir encore et encore =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>