Je lis donc je vis – « Folle de lui »…

Après les 2 premier tomes, je voulais absolument lire le 3ème. L’aboutissement de ma vie d’adolescente en gros. Certes j’ai vu les films avant de lire les livres mais j’ai été baigné dans cette saga pendant mes quelques années collège. Cette saga me rappelle les mercredis après midi avec une amie devant du sirop de citron et une boite de pyrénéen (oui oui les chocolat), a regarder ces films en boucle, a fantasmer sur l’homme parfait qu’était Marc Darcy et avoir une relation haine/amour avec Daniel Cleaver.

Rien que d’y penser ca me fait sourire. Car malgré on aimerai tous être aimer pour ce que nous sommes et dans cette société, des fois ce n’est pas évident.

Il fallait que je ferme cette boucle.

Auteur: Helen Fielding

Date de sortie: 01/10/2014

Résumé 4ème de couverture:

« Veuve, 51 ans, mère de deux enfants en bas âge, mais toujours en quête de l’homme idéal: Bridget is back !

Elle n’est plus obsédée par ses kilos, plutôt par les réseaux sociaux, le nombre d’amis qu’elle a sur Facebook (ce qui ne peut que mal se passer, vu son niveau en informatique) et ses enfants qui la font tourner en bourrique.
Le grand Mark Darcy avec qui elle a vécu le bonheur conjugal pendant dix ans est mort dans un accident, et après une longue période de deuil, Bridget se transforme en cougar dans les bras d’un trentenaire sexy (et quelque peu immature). Mais pour combien de temps? Car elle a bien entendu toujours le don de se mettre dans des situations impossibles. Les mésaventures de cette Bridget plus posée et plus mûre n ont rien perdu de leur piquant. Au contraire. »

Nombres de pages: 448 pages

Facilité (1* = difficile, 5* = facile): ****

Mon avis:

Mon avis est assez mitigé. Je suis partagée entre le bonheur de retrouver cette saga et déçue par la tournure du livre.

J’ai lu les 2 premier tomes de l’histoire de Bridget Jones d’Helen Fielding. Et j’avais adoré. C’était pétillant, loufoque et farfelu. Bridget Jones est gaffeuse, un peu ronde mais tellement touchante et attendrissante. On s’y attache tout de suite.

Mais… oui parce qu’il y a un mais, on tombe de haut quand on lit la 4ème de couverture. Le personnage que je trouvais horripilant au début, et qu’au fil du livre j’ai appris a connaitre et a apprécier, ne fait pas partie de ce 3ème tome. Mais non quoi, on ne peut pas enlever Marc Darcy. La pauvre Bridget a galérer pour trouver sa moitié et bim on lui enlève. Ce n’est pas juste. Je trouve ca triste d’éliminer un personnage aussi important. M’enfin passons, c’était mon coup de gueule.

Je ne sais pas quoi dire, car autant j’ai aimé les deux premiers tomes, autant j’ai trouvé ce tome long et un peu ennuyant. Je m’attendais a plus de rebondissement, plus de gaffes, plus d’humours, plus de bataille. Même le personnage de Daniel Cleaver a perdu de son charme et de son intérêt.

On retrouve quelques personnages des 2 premiers tomes, mais je sais pas tout ça manque de profondeur. C’est vraiment le fond qui me gène. Ce qui pouvait passer pour des gaffes amusante dans les premiers tomes, devient des gaffes lourdes dans ce dernier tomes.

La façon d’écrire est différente mais pas dérangeante. Le type journal intime est toujours utilisé et j’apprécie vraiment ce type d’écrit, surtout dans cette saga. Ça colle vraiment bien.

Malgré tout ca, j’ai quand même apprécier retrouver ce personnage. J’ai lu ce livre doucement mais surement. Je n’ai pas détesté mais on ne peut pas dire que j’ai adoré. Contente d’avoir fini la série même si une autre fin aurai été peut être mieux.

Malgré mon avis qui est quand même assez négatif, c’est toujours bien de finir une sage. Et ce n’est que mon avis, ca ne erapeut etre pas le votre. Les goûts et les couleurs, ca ne se discute pas.

Bonne journée à tous et à toutes.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>