Je lis donc je vis – « La Bibliothèque des cœurs cabossés »…

Ce livre a fait pas mal parler sur les chaines littéraire. Il a plu ou pas, peut importe, il me faisait envie. La couverture était magnifique, avec pleins de livres et j’ai tout de suite voulu découvrir cette histoire pour me faire ma propre opinion.

Auteur: Katarina Bivald

Date de sortie: 15/01/15

Résumé 4ème de couverture:

« Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel… »

Nombres de pages: 496 pages

Facilité (1* = difficile, 5* = facile): ****

Mon avis:

Il y a tellement de chose a dire sur ce roman. Depuis le début de l’année, je lis moins vite et surtout beaucoup moins. C’est un grand soucis pour moi car ma PAL se remplit a vu d’oeil et que je n’ai pas l’impression qu’elle diminue {forcément si je lis moins}.

Ce livre m’a plu {c’est un peu léger de balancer ca comme ca mais je vais m’expliquer, deux minutes}.

Malgré que le début de ce livre commence par le décès d’Amy {je ne spoil rien, s’est écrit dans la 4ème de couverture}, je trouve pas ce début de lecture déprimante,car on ne peut pas être triste pour un personnage que l’on ne connait pas. Par contre, le sacré plus, c’est que tout au long de l’histoire, on apprends malgré nous à la connaitre à travers ces écrits épistolaire passionnant. J’ai d’ailleurs aimé cette partie et ca donne vraiment envie de se mettre a envoyer des lettres.

L’histoire se met doucement mais surement en place. Tout débute avec l’arrivée de Sara, une suédoise venue rendre visite à Amy dans la ville de Broken Wheel, une ville dans l’Iowa. Une toute petite ville qui quand on la découvre ne paye pas de mime, elle est triste et sans vie. J’étais méga loin du rêve de la ville américaine que l’on peut imaginer. Malgré le fait qu’elle soit morne et triste, je l’ai trouvé tellement attachante.

Pour être un peu prit par cette folie en ce moment, j’aime l’idée de partir en voyage pour se ressourcer, savoir ou nous en sommes et qui nous sommes. C’est ce qui arrive a Sara. Elle mène une vie en Suède qui ne lui convient plus et décide de tout plaquer pour apprendre à profiter de la vie. J’ai trouvé ca courageux de sa part car ce n’est pas permit et possible pour tout le monde de partir à l’autre bout du monde pour se retrouver. On suit ces aventures, ces doutes et ces incertitudes. Cette aventure lui permet de se reconstruire et de rencontrer de nouvelles personnes.

Pour moi la lecture est magique et fantastique, c’est un bon remède pour décompresser et s’évader dans un autre univers. C’est ce que Sara essai de faire passer comme message. Cette histoire est touchante et j’aime l’idée de libérer les esprits par la lecture. C’est ce qu’elle essai de faire avec les gens de cette petite ville qui sont restés ancré bien trop longtemps dans leur routine.

Parlons des personnages, ils sont attachants, même les plus horripilant. Chacun à son caractère propre, et ce que j’apprécie dans ce livre c’est que malgré ces caractères bien différent, chacun fait avancer l’autre sans même sans rendre compte.

Conclusion:

Bon même si j’ai aimé cette histoire, la fin est assez prévisible. Mais ca n’enlève en rien le charme de l’histoire. Je peux dire que cette histoire a été un coup de cœur. Une très bonne lecture que je vous conseille.

loopkey_coeur

 

N’hésitez pas à me partager vos avis.

Bonne soirée à vous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Je lis donc je vis – « La Bibliothèque des cœurs cabossés »…

  1. Je l’ai eu ce weekend par ma maman qui me la offert 🙂 Je n’ai pas lu ton avis, je le ferai après avoir lu le livre de peur de me décevoir … ou autre mais je te dirai ce que j’en ai pensé après lecture !

    • Danaë aux pays des merveilles

      Tu as bien raison. Je ne voudrai pas te spoiler, même si ce que je raconte est principalement dans la 4ème de couverture. Dis moi une fois fini. Je pense que tu vas aimer =) Bonne lecture à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>