Je lis donc je vis – « Midnight, Texas – Simples mortels, passez votre chemin! »

midnight-texas-1

  •  Auteure: Charlaine Harris
  • Éditeur: J’ai lu
  • Date de sortie: 11 mars 2015 (format poche)
  • Nombres de pages: 316 pages
  • Facilité (1* = difficile, 5* = facile):  

3etoiles

  • 4ème de couverture:

« On pourrait traverser la bourgade de Midnight sans la remarquer? Mais c’est justement là que Manfred Bernardo, jeune médium extralucide, a décidé de s’installer pour trouver la tranquillité. Pourtant, l’endroit est peuplé d’êtres énigmatiques et inquiétants comme Fiji, la sorcière locale qui habite en face de chez lui et qui possède un chat un peu étrange, on encore son voisin Bobo Winthrop, qui tient un magasin de prêt sur gage. Bien que Manfred trouve les habitants de Midnight plutôt accueillants, il découvre peu à peu que chacun cache bien des secrets? »

  • Mon avis:

Il faut savoir, avant de commencer à donner mon avis que j’ai lu ce livre il y a 1an. Ça fait beaucoup me direz-vous. Promis je ne vais pas encore une fois sortir mes excuses qui ne fonctionnent plus, du genre « Pas le temps » etc… Il y a des limites. Pour être franche j’ai clairement perdu la motivation et j’avais toujours mieux à faire que de rédigez mes petites chroniques littéraires. J’essaie de rectifier le tir. Soyez indulgent.

Ceci étant dit, je peux désormais commencer. Suivez-moi simples mortels dans un lieu où banalité et mystère se mêlent…

Je délire {merde}.

Que dire. Je n’ai pas pour habitude de lire des chroniques ou des avis avant d’entamer mes lectures. Comme ça je me fais ma propre opinion, mais ce livre on m’en a touché deux mots rapide {je ne sais plus qui d’ailleurs – peu importe}. On m’avait dit qu’il était sympa et moi pauvre mouton que je suis, je me suis dit « pourquoi ne pas sauter sur l’occasion de lire ce roman écrit par une auteure aux nombreux livres qui ont fait leurs preuves à maintes reprises, la communauté du sud-true blood (ça vous parle {moi pas} ». Je me suis tout de même lancée dans l’aventure. 

Dans les 1ères pages je découvre le personnage un peu file rouge, celui qui nous amène dans ce lieu et que l’on va suivre la plupart du temps. Pour le moment ça me plaît. Au fur et à mesure que j’avance dans la lecture, je découvre ce personnage étrange ainsi que tous les autres. C’est quelque chose que j’ai toujours aimé, apprendre à connaître les personnages d’une histoire quand cela est nécessaire. 

Je m’attendais à un mystère non-résolu {c’est ce que vends la 4ème} et j’en ai un, mais il arrive pour ma part bien trop tard et la monotonie débarque. Je commence à trouver ce livre trop long, trop ennuyeux et je décroche doucement mais sûrement.

Tout n’est pas perdu quand même, une fois que le mystère est lancé et que l’intrigue repart je dévore les pages pour en apprendre le plus possible. De nouveaux éléments qu’on n’attendait plus surgissent sans crier garde et mette un peu de piment à cette lecture.

Comme l’indique la 4ème de couverture, les habitants de Midnight cachent bien des secrets et c’est ce côté-là qui m’avait attiré, je l’avoue. Elle nous dévoile quelques infos par ci, par-là, on suspecte des natures mais rien de plus et je trouve ça bien dommage. Je pense que ce livre aurai pu être plus prometteur.

 

  • Conclusion:

 Tout n’est pas négatif. J’ai quand même apprécié certains passage de ma lecture quand d’autres m’ennuyaient. J’aurai aimé en apprendre plus pour me donner l’envie de continuer avec le tome 2 (puis 3 – logique implacable mon cher Watson), mais ça a eu l’effet un peu inverse. Je suis curieuse de nature quand il s’agit de livres mais pour le coup j’ai trop peur que cette lecture s’étire encore et encore. 

Un jour peut-être je terminerai cette série de 3 livres {donc trilogie – oui mais je ne sais pas si il y en aura plus, alors ça sera série}. A suivre…

 

  • Notation Lecture:

3pattes

J’ai bon espoir de revenir doucement mais surement {j’aime trop cette expression}. Ce doit être le mois d’Octobre qui me fait pousser des ailes. Pourvu que ca continue…

Que la force soit avec vous…

Danae

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “Je lis donc je vis – « Midnight, Texas – Simples mortels, passez votre chemin! »

  1. […] 2 chronique Littéraire: « PAL d’Automne« , « Je lis donc je vis – Midnight Texas – Simples mortels passez votre chemin !«  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>