Je lis donc je vis – « Kinderzimmer »

Coucou tout le monde

Bon je commence à prendre en main WordPress. Il reste quelques trucs à découvrir et à installer et ça sera fin prêt.

Donc je reviens sur mon blog avec un nouvel article livre en folie.

J’ai découvert ce livre grâce à mon abonnement France Loisirs (il faut bien qu’il serve à quelque chose).

J’ai toujours été intéressé par la seconde guerre mondiale plus que la 1ere. C’est une partie horrible de notre histoire qui ne laisse pas indifférente. Elle m’émeut, elle me rend triste. Et ce livre m’a permis de découvrir une autre facette des camps de concentration, qui restera certes horrible pour toujours. Mais aussi que dans tous les endroits sombres on peut y trouver de la lumière.

  •  Auteur: Valentine Goby
  • Éditeur: France Loisirs
  • Date de sortie: 17 Août 2013
  • Nombres de pages: 251 pages

 

  • Facilité (1* = difficile, 5* = facile):  

  • 4ème de couverture:

« En 1944, le camp de concentration de Ravensbrück compte plus de quarante mille femmes. Sur ce lieu de destruction se trouve la Kinderzimmer, une pièce dévolue aux nourrissons, un point de lumière dans les ténèbres.

Elle ne le sait pas encore, mais Mila est enceinte quand elle est déportée à Ravensbrück. C’est donc  dans cet effroyable décor qu’elle donnera la vie.

Et sauvera la sienne ? »

  • Mon avis:

Comme je le précise plus haut, j’ai toujours été intéressé par cette partie sombre de notre histoire. Je sais pertinemment qu’à chaque fois que je prends la décision de choisir un livre qui parle de ce sujet, quelques larmes vont être versées.

C’est triste, c’est sombre. Mais ce livre m’a permis de découvrir une autre facette des camps de concentration que j’ignorais totalement.

C’est vrai qu’avant ce livre je ne me suis pas posé une seule fois la question sur ce que devenait les femmes enceinte. Oui parce qu’on se dit que c’est impossible d’imaginer des bébés dans ce monde-là.

Et pourtant ce livre traite de ça. D’une femme enceinte, fraîchement jetée dans ce camp de la mort, sans espoir. Et la une lumière jaillit, pas au très bon endroit certes. Mais quand même une lumière.

On passe par pleins d’émotion dans ce livre. On est comme dans un ascenseur émotionnel. On passe de la tristesse à l’espoir, de l’espoir à la haine, de la haine au dégoût, du dégoût à la joie.

Ce mot d’émotions nous envahit.

C’est une partie difficile de notre histoire. Qu’on ne pourra jamais expliqué, jamais comprendre.

Mais les faits sont là.

 

  • Conclusion:

Un livre à lire pour ceux qui sont curieux.  Ce livre est une lueur d’espoir dans des temps où il n’y en avait quasiment pas.

  • Notation Lecture:

 

Que la force soit avec vous…

Danae

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>