Le paradis est à 30 minutes de chez moi… (2ème partie)

Après quelques années d’envie, j’ai enfin pu me rendre au salon du livre de Paris, qui se déroule à Porte de Versailles.

L’endroit est bien caché et pas du tout là ou je m’attendais. Mais de gentils monsieur à l’accueil, m’ont gentiment guidé. Donc je me dirige vers ce paradis tant espéré. Et par chance, ayant acheté mes billets à l’avance, pas de queue, je rentre direct… en enfer. Eh oui, le paradis s’est changé en enfer. Cet environnement est trop tentant pour des accro aux livres, telle que moi.

Je reconnais qu’au début je me suis senti un peu perdue. Mais je me rassure en allant au 1er stand qui se trouve sur mon chemin. Un stand de livre pour enfants comme j’aime. En plus ca tombait bien, j’avais prévu de faire du repérage pour la crèche où je travaille. J’ai repéré quelques livres très sympathique et qui me semble adaptés aux enfants que nous accueillons dans notre structure. A voir pour commander dès septembre si ils plaisent aux collègues.

Ensuite je continue a parcourir les allées du salon. La partie où je me trouvais ne m’a pas emballé plus que ca. Beaucoup de livres de cuisine, de voyages, de photographies. Bien que ces livres soit tout simplement magnifique a regarder, qu’ils me donnent des envies de voyage, ou me fasse venir l’eau à la bouche, je n’étais pas venu pour ce type de livres.

J’arrive enfin à un stand qui m’intéresse plus ou moins. Le stand France Loisirs. Oui, je dis plus ou moins, car depuis maintenant 4 ans et des poussières je suis inscrite, j’ai la carte or, mais tu dois quand même acheter un livre tous les trimestres. Déjà je n’aime pas ce genre de fonctionnement (elle est stupide de s’être inscrite alors. Et la réponse est un grand oui). A l’époque l’idée était alléchante. A cette époque, j’avais encore de la place dans ma bibliothèque. Mais bon, j’ai quand même acheté un livre chez eux.

1. « Pamphlet contre un vampire » de Sophie Jomain.

JOMAIN-PamphletContreVampire-1« S’il y a bien un truc qui m’agace, ce sont les romans à l’eau de rose sauce vampire. Mais qu’ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d’opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n’existent pas. Comment ça, « et s’ils existent ? » ? Eh bien, s’ils existent, je vais m’occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire – un garçon aussi mignon qu’effrayant – décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter… »

Suite de la visite. Et après 1h a vagabondé, je tombe enfin sur le stand Soleil/Delcourt. La semaine dernière , je vous écrivais dans un article, que je lisais peu de BD. Mais… j’en lis quelques unes tout de même. Je me suis donc précipité sur ce stand. En plus Mr Geek voulait absolument une dédicace des auteurs de la BD (web série) NOOB. Malheureusement, pas de dédicace en ce Vendredi. Trop triste pour lui. Je lui ai quand même prit le tome 9 en lot de consolation.

2. Tome 9 – NOOB. Dessinés par Philippe Cardona, colorisés par Florence Torta. Le scénario est assuré par Fabien Fournier.

(Couv Japan Expo)

(Couv Japan Expo)

Puis une autre BD, mais cette fois pour lui et moi.

3. Tome 10 – Les Geeks. Le scénario est assuré par le collectif GANG, les dessins de Thomas Labourot et colorisés par Christian Lerolle.

e54791dc

Puis en me baladant je suis tombée sur le côté fantasy. Je parcourais les différents stands à la recherche de nouveautés et surtout de livres qui pourrai plaire a Mr Geek. Il a un peu abandonné la lecture depuis quelques temps, et surtout, il attends impatiemment le tome 7 d’ « Autre Monde » de Maxime Chattam. Mais je voulais lui trouver une bonne série pour le faire patienter. En discutant avec un mec a un stand, il m’a présenté son roman et l’histoire avait l’air plutôt sympa.

4. Les Kerns de l’oubli de Feldrik Rivat

les-kerns-de-l-oubli,-tome-1---l-exil-293980-250-400 les-kerns-de-l-oubli,-tome-2---les-larmes-du-desert-322128-250-400 CVT_Les-Kerns-de-loubli-Tome-3--Resurrections_2819

« Plan d’ensemble. Vue d’oiseau. De la brume se dissipe, lentement, laissant percer la masse sombre d’une île. Elle se dresse, souveraine, dans son trône de pierre. Almenarc’h. Un vent violent balaye la scène. Assombrissant le ciel. Troublant les eaux du lac. L’Imprenable, forte d’un règne millénaire, vacille, sous la menace d’un simple silence. Éperon de roche, fière citadelle, toi dont le nom est porté comme une légende aux confins du monde, pourquoi trembles-tu ? Craindrais-tu les ambitions fragiles de quelques mortels ? Cataxak, l’étranger ? Ulnhor, le roi déchu ? Roch, le gardien au coeur rongé par la colère ? Non, plus encore que tout autre nom, Almenarc’h craint le dernier de ses fils. Erkan. Guerrier maudit. Honni. Banni. Eh bien tremble, belle endormie. Car la main aveugle qui guide ce malheureux, elle, n’ignore rien du secret de tes entrailles. » (résumé 4ème de couverture du Tome 1).

J’ai fais le tour des stands Pocket, Gallimard, Milady. J’ai failli craquer mais je suis forte (heureusement qu’il ne prenait pas la carte bleue surtout), j’ai mémorisé des livres que j’aimerai avoir un jour dans ma PAL, quand celle-ci aura diminué (ce qui n’est pas prêt d’arriver).

Pour finir je me suis arrêtée à un stand de l’éditeur Robert Laffont, entres autres, et j’ai vu pleins de livres sur lesquels j’aurai pu craquer. Par exemple, sur les livres « Les 100 »  de Kass Morgan. La série est top et je voulais voir si elle était fidèle aux livres ou pas. Mais comme on dit, ce n’est que partie remise. Et à la place j’ai craqué sur un livre aux éditions Julliard.

5. « Les invasions quotidiennes » de Mazarine Pingeot

7770247568_couverture-du-livre-les-invasions-quotidiennes-de-mazarine-pingeot« Depuis quelque temps, rien ne tourne plus rond dans la vie de Joséphine. D’abord, c’est son ex-mari, père de ses deux garçons, qui ne semble pas vraiment d’accord sur le sens à donner au mot  » séparation « . Ensuite, c’est l’inspiration qui lui fait faux bond, au moment même où son nouvel éditeur s’impatiente de lire son prochain livre pour enfants, peuplé comme toujours d’animaux malades. Et puis, ce matin-là, choisissant l’instant où son banquier l’appelle (pour lui parler de son découvert), c’est son lave-vaisselle qui la lâche. Le début de la fin ? Ou bien… le début d’une nouvelle vie ? »

Voilà. Après 2h30 à piétiner dans les allées du Salon du Livre, je me suis dis que rester plus longtemps serai un suicide pour ma carte bleue. Le tour est vite fait et malheureusement quand j’y suis allée le vendredi, peu de dédicaces étaient prévues. En tout cas aux horaires où moi j’y étais. Mais j’ai quand même trouvé quelques perles, j’ai pu compléter mes collections, parler avec des vendeurs géniaux qui ont su me parler de leurs livres avec passions et enthousiasme et c’est ce que j’aime.

Maintenant je vais attendre le salon jeunesse qui se déroule à Montreuil.

Bonne soirée à tous et à toutes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>