Je lis donc je vis – « Le sceau du secret »

Ça fait très longtemps que j’ai lu ce livre. Il me semble que c’était il y a au moins 10 ans (ça ne me rajeunit pas tout ça). Je ne connaissais pas du tout cette auteur. Je l’ai découvert par hasard. Comme la plupart de mes livres a vrai dire.

Je traînais encore une fois à la Fnac. A l’époque c’était devenu mon QG. J’attendais désespérément pleins de choses. Et en fouillant dans le rayon auteur étranger, côté Allemagne, je suis tombé sur ce livre.

Le sceau du Secret écrit par Charlotte Link. Et depuis ce roman, je suis tombée amoureuse de cette auteur. Dès qu’elle sort un livre, je suis prise du fièvre acheteuse. Elle écrit des thrillers psychologique, historique (avec son style). Je les adore.

Auteur: Charlotte Link.

Date de sortie: 01/06/2012

Résumé 4ème de couverture:

« En un éclair, la moiteur qui lui collait à la peau se mua en une sueur glacée, elle releva les épaules en frissonnant. Qu’est ce qui pouvait faire taire les oiseaux par une si belle journée de printemps? Quelque chose devait avoir troublé leur tranquillité, si violemment qu’ils ne pouvaient plus laisser éclater leur soif de vivre. »

Trois couples d’amis et leurs enfants passent depuis des années leurs vacances dans une belle demeure à Stanbury, un petit village du Yorkshire. Hors du temps, dans un cadre paisible, ils offrent le tableau idyllique de gens heureux. Mais, ce matin d’Avril, alors qu’elle revient de sa promenade quotidienne, Jessica, qui a épousé depuis Alexander, sent presque venir le drame qui les attend, et c’est un véritable bain de sang qu’elle va découvrir…

Qui a commis ce crime abominable? Cette amitié cacherait-elle de  sombres secrets?

Nombres de pages: 606 pages

Facilité (1* = difficile, 5* = facile): ****

Mon avis:

Je vais essayer de me souvenir de ce que j’ai pu ressentir durant la lecture de ce livre. Car ça fait un petit bout de temps.

J’ai du mal à écrire ce soir. Bon allez je me lance.

Charlotte Link écrit des livres géniaux. Côté suspens, elle mène bien ces histoires, elle nous tient du début à la fin. On ne peut pas faire autrement de toute façon. Il est tellement captivant, que les 606 pages de ce livre passent crème.

J’ai lu ce livre en a peine 4 ou 5 jours. Plus que 4 que 5 d’ailleurs. J’étais en stage, je bossais le samedi et j’étais en repos le lundi. Et je me souviens parfaitement de ce lundi. Je n’avais pas le moral, j’étais allongée sur mon canapé., désespérée. Et j’ai lu, quasiment toute la journée.

Cette univers qu’elle a créé est juste captivant. Comment le quotidien peut-il virer au cauchemar? Des couples d’amis qui ont pour habitudes de se réunir chaque année pour les vacances et profiter de leur amitié et qui du jour au lendemain font exploser tout ça. J’ai senti quelques choses de fort pendant la lecture de ce livre, on se sent concerné et à la fois impuissant (ce qui est vrai en soit). Car ce sont des personnes lambda que l’on peut rencontrés facilement. Et du coup on peut facilement s’identifier à eux, ce qui peut paraître troublant au début. Comment des personnes si normales, peuvent péter un câble ? Je me suis posée pas mal de questions. Pour en arriver a la conclusion que Charlotte Link était douée et qu’elle n’écrivait pas des thrillers psychologique pour rien.

Même si je trouve que ces début de livres sont assez compliquée, je m’explique. En fait le début de ses livres sont généralement une présentation du cadre, des personnages. Elle fonctionne par chapitres. 1 chapitre = un personnage. Comme beaucoup d’ailleurs. Mais quand on a pas l’habitude (en l’occurrence comme moi), on a tendance a se perdre un petit peu. Mais une fois lancé, c’est parti. On comprends la trame de l’histoire, les différents liens et à partir de la commence toute la perplexité.

Le sceau du secret est le premier roman que j’ai lu de cette auteur, et je ne m’imaginais pas un seul instant que je serai folle au point d’acheter chacun de ces livres. Et de limite sauter de joie quand un nouveau livre d’elle sort.

Chacun de ces livres sont différents, mais tout est aussi captivant les uns que les autres. On ne s’en lasse jamais.

C’est une auteur que je recommande. Même si j’ai aimé ce livre. Ce livre n’est pas mon préféré d’elle. C’est « La Maison des Soeurs ». Mais ça fera surement l’objet d’un article de lecture.

Bonne soirée à tous et a toutes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>