Rétrospective Décembre…

Coucou tout le monde

Ca y est le mois de Décembre est fini depuis 1 mois déjà et laisse un arrière-goût de magie, de partage mais surtout de nourritures. Il y a toujours bien trop de nourritures lors des fêtes mais qu’est-ce que c’est bon de manger ces petits plats que l’on mange pour la plupart que pendant les fêtes. C’est toujours un régale, mais ça fait du bien aussi quand ça s’arrête. Je ne sais pas pour vous mais à la fin de cette période j’ai toujours l’impression de peser 3 tonnes. 

Je laisse tous ca derrière moi avec quand même une petite pointe de tristesse. Noël c’est bien mais ça ne peut pas durer indéfiniment. Même si j’avoue avoir gardé mon sapin longtemps. Je le retrouverai avec joie l’année prochaine.

Un bon mois de décembre.

Je vous laisse découvrir tout ça, juste en dessous. Même si je viens avec énormément de retard.



Donc je vais commencer tout de suite avec le fameux
 J’aime – J’aime pas:

Début des calendriers de l’avent – J’aime. J’en avais acheté deux cette année. Pas de Kinder pour moi cette année, je voulais changer un peu et j’ai bien fait. J’avais mon fameux calendrier Yankee Candle qui sentait incroyablement bon mais j’avais opté également pour un calendrier remplis de chocolats « Révillon » qui étaient délicieusement bon. 

La maison avance bien et en ce début de mois nos fondations ont été coulé – J’aime. 

Puis après les fondations, une jolie dalle a été coulé – J’aime. Nous sommes vraiment heureux car ça avance bien et que nous pouvons penser à pleins de choses désormais car ça devient de plus en plus concret – J’aime.

Petit tour à Primark – J’aime. Un super magasin où l’on trouve de tout, que ce soit vêtements adultes (homme/femme) et vêtements enfants, linge de maison, maquillage et j’en passe. J’ai acheté pas mal de choses pour une somme assez raisonnable – J’aime.

C’est le mois d’emmener les chats chez le vétérinaire. C’est toujours une sacré histoire d’emmener les chats faire leurs vaccins annuels. Le transport en voiture est une sacré aventure remplie de miaulements et mon petit cœur se serre – J’aime pas. Il faut les rassurer, les câliner, leur parler {oui je parle à mes chats} pour qu’ils réussissent à s’apaiser. En prime j’ai été obligé de faire le « fameux » vaccin, en prévision de leurs petites escapades dans notre future jardin – J’aime pas. J’en suis malade, mais je reviendrai peut être là-dessus une autre fois.

En décembre il y a également toutes les fêtes de boulot et en l’occurrence celle de Mr Geek qui cette année encore nous en a mis pleins les yeux et nous a fait voyager. Pour le coup je ne pouvais pas dire autre chose car nous avons bel et bien voyagé sur les eaux noires de la Seine. Un repas sur une des nombreuses péniches qui voguent au gré des « courants » – J’aime. Le repas en prime était délicieux – J’aime. Même si en mangeant, nous ne pouvons malheureusement pas admirer le paysage – J’aime pas.

Comme tous les ans depuis que je travaille, nous avons la fameuse fête de noël à mon travail. Les conjoints ne sont pas présent, c’est juste un petit apéro dînatoire en présence des parents – J’aime. C’est toujours un moment agréable et convivial qui nous permets de discuter plus longuement avec eux – J’aime.

Les vacances – J’aime. J’en avais sacrément besoin {comme tout le monde}.

1ere journée de vacance et nous faisons la tourner des magasins d’ameublements pour avoir un squelette de notre cuisine à présenter au plombier. On se serait cru dans les Sims – J’aime/J’aime pas {faire les magasins toute une journée ça devient chiant à la longue}.

Petite soirée avec des amis pour les voir eux et leur petite fille – J’aime.

J’étais encore en vacance mais nous avons gardé notre nièce durant 1 journée – J’aime. Elle est adorable mais la pauvre était en train de sortir une dent, je vous laisse imaginer le bonheur {fièvre, et tout ce qui peut accompagner une petite dent} – J’aime pas.

Je vous parlais du squelette de notre cuisine et en fin de semaine nous avons eu rendez-vous chez le plombier pour parler de tuyaux, d’arrivées d’eau – J’aime {parce que c’est pour notre maison mais en soit ça n’a rien de bien excitant}.

Journée du 24 en mode cocooning extrême après cette semaine bien chargée – J’aime. La soirée du réveillon se passe en famille à manger, ouvrir les cadeaux, rigoler – J’aime.

Réveillon avec ma famille et le jour de noël avec la belle-famille – J’aime.

Nous sommes enfin allés sur notre terrain pour voir de nos propres yeux l’avancée des travaux – J’aime. Il faisait froid mais nous étions excités comme des puces de découvrir, que tous les murs extérieurs étaient fait ainsi que l’escalier qui supportera le toit – J’aime +++

J’ai profité de ma dernière semaine de vacances pour aller voir une amie de vacances que je n’avais pas vu depuis très longtemps – J’aime. Revenir de chez elle a été très compliqué car le brouillard était tombé, je ne voyais rien et j’avais une trouille bleu de voir surgir des bois un loup garou ou une bête sauvage s’élancer sur la route devant moi – J’aime pas {J’ai beaucoup d’imagination}.

On termine l’année avec des amis à jouer à des jeux à boire sans alcool, à manger {encore} un bon repas et à partir dans des débats sur les nouveaux Star Wars – J’aime {même la partie des débats}.

Encore un bon mois de passé, avec des tas choses positives qui me font sourire et me font aimer un peu plus la vie chaque jour. 

 


Rétrospective Livresque

  • Lecture en cours: « Into the Wild » de Jon Krakauer
  • Livre audio en cours: Ø
  • Ebook PAL: « Le livre des Baltimore » de Joël Dicker, « Orange is the new back » de Piper Kerman, « Joyeux suicide et bonne année » de Sophie de Villenoisy
  • Livres PAL: « Le livre du Hygge » de Meik Wiking
  • Livre PAL VO: Ø

Lu:


Livre écouter:

Ø


En cours:


Livre Audio en cours:

Ø


Ebook PAL:

 Résumé:

« «Tu fais quoi à Noël?
Moi je me suicide et toi?

Bien sûr, dit comme ça, ça peut paraître sinistre, mais à quarante-cinq ans c’est ma meilleure option. Ce n’est pas comme si je faisais des malheureux autour de moi. Comme si j’abandonnais mari et enfants. Je n’ai ni chien ni chat. Même pas un perroquet pour me pleurer.
Et puis ça me laisse deux mois pour faire connaissance avec mon vrai moi.
Deux mois c’est court. Ou long, ça dépend de ce qui se passe, en fait.  »

 

 

 

 


Résumé:

« Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012, il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ? »


Résumé:

« Une année au coeur d’une prison américaine pour femmes, un récit saisissant qui a inspiré la série télévisée du même nom, déjà culte aux Etats-Unis.

Piper Kerman est une jeune femme comme tant d’autres : elle a un emploi, un compagnon, une famille aimante. Elle est très loin de la jeune casse-cou qui avait livré une valise d’argent pour un trafiquant de drogues dix ans plus tôt. Mais le passé l’a rattrapée. Condamnée à quinze mois d’incarcération dans une prison pour femmes du Connecticut, la jeune cadre dynamique de bonne famille devient le matricule 11187-424. Le choc est brutal.
De sa première fouille corporelle à sa libération, Piper Kerman apprend à naviguer dans cet étrange univers aux codes absurdes et aux lois arbitraires. Elle rencontre des femmes issues de tous les milieux, qui la surprennent par leur générosité, leur humour et leur ouverture d’esprit.
Déchirant, drôle et parfois rageant, le récit de Piper Kerman nous offre un témoignage rare et précieux sur le quotidien des détenues américaines. Car c’est en grande partie pour elles que Piper a écrit ce livre : pour témoigner au nom de toutes celles qui n’ont pas la possibilité de s’exprimer. »

 


Livres PAL:

Résumé:

« Pourquoi les Danois sont-ils les gens les plus heureux du monde ? Pour Meik Wiking, directeur de l’Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague, la réponse est simple : grâce au hygge. Sans équivalent français, le terme « hygge » (à prononcer « hoo-ga ») évoque les notions de confort, du vivre-ensemble et de bien-être profond. « Le hygge est une ambiance, une véritable atmosphère » explique Meik Wiking. « C’est profiter de ceux que l’on aime en passant du temps auprès d’eux, avec ce sentiment de se sentir chez soi, en sécurité. » Le hygge, c’est ce que vous éprouvez lorsque vous vous prélassez sur votre canapé, des chaussettes douillettes aux pieds, emmitouflé dans une couverture douce tout en observant par la fenêtre les éclairs d’un gros orage. C’est le bonheur que vous ressentez lorsque vous partagez une conversation et un délicieux repas avec vos proches autour d’une table ornée de bougies. C’est la chaleur des premiers rayons de soleil sur votre visage un jour de ciel bleu. Le Livre du Hygge vous invite à découvrir les grands principes de cette philosophie de vie danoise, avec de nombreux conseils et idées pour l’incorporer à votre quotidien : Se mettre à l’aise et faire un break ; Profiter de l’instant présent (et couper son téléphone) ; Éteindre les lumières et profiter de la lueur des bougies ; Prendre soin de ses relations et passer plus de temps avec ses proches ; S’autoriser des petits écarts et mettre de côté les principes de bonne santé (les gâteaux font bien partie du hygge !) Vivre chaque jour, et chaque café, comme si c’était le dernier. Meik Wiking est le directeur de l’Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague. En se questionnant sur ce qui rend les gens heureux, il en a conclu que le hygge était l’ingrédient magique à l’origine du bonheur des Danois, ce peuple considéré comme le plus heureux du monde. »


Retour vers le « passé » 

Attachez vos ceintures, là où on va, il n’y a pas de route… {Ou pas}. NOM DE ZEUS mais que je suis folle.


Série Addict

Petit point sur mes séries du moment. 

Pas de séries terminées pour ce mois-ci mais avec la fameuse « pause » qui nous soûle, nous sommes tous en stand by et attendons avec impatience le moment fatidique, celui de la reprise de nos séries.

 


Coup de ♥

Pop Ariel – Mais pas n’importe quelle Ariel. La nouvelle qui vient de sortir, celle habillé avec sa jolie robe rose quand elle arrive au château d’Eric. Je l’a trouve juste magnifique  et je ne regrette pas.

Veste chat (Etam – 39,99€) – J’ai craqué. Quand il s’agit de cocooning et d’être habillé confortablement chez moi je suis faible. J’aime ca être à l’aise et me sentir bien et au chaud dans mon petit cocon. Quand en plus ca me rappelle le fait que je suis une maman chat, je ne vous raconte même pas.

Pins Geai Moqueur (Hunger Games) – J’ai eu l’immense surprise d’être réveillée un matin en plein week-end par la sonnerie de l’interphone. Devant mon regard étonnée et mon cher et tendre qui me pousse hors du lit pour que j’aille ouvrir, j’enfile ma veste chat {oui oui celle du dessus} et je vais ouvrir. Un colis !!! {j’ai rien commandé – mais l’homme SI}. J’ouvre vite et la coffret prestige de la saga Hunger Games, avec dedans le pins. 


Je précise que ma rétrospective n’engage que moi, que certes j’ai cité quelques marques mais il n’y a aucuns partenariats ou sponsorisations là-dessous.

Le mois de Janvier est bientôt fini et je poste seulement ma rétrospective de décembre. Je n’ai jamais été très assidu sur ce blog, mais en ce moment je vis un peu au ralenti. Je voulais quand même finir ca avant de prendre un peu de recul et de poster quand j’ai le temps et quand j’en ai vraiment envie. Je ne veux plus culpabiliser de ne pas poster un article rendez-vous. Je veux juste être en accord avec moi-même et prendre du temps pour moi.

Le temps n’a pas d’importance, il est linéaire et moi je vis…

Je vous souhaite une excellente journée. 

Que la force soit avec vous…

Danae

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>